44

Mars


Avril


Mai
2017

Un livre sur les familles réalisé par 150 élèves

Faire ensemble pour apprendre à se connaître, découvrir ce que nous avons en commun et ce qui nous différencie, pour réaliser en coopération un projet artisitique et culturel.

Tel est l'objectif du projet Portraits de familles, mis en oeuvre avec l'OCCE44, dans quatre écoles du département de Loire-Atlantique : La Sensive et Beauregard à Saint-Herblain, Les Marsauderies à Nantes, Anatole France à Blain.

Lancé en décembre, ce projet a pour finalité la réalisation collective d'un album sur les familles, occasion pour les enseignants d'aborder avec leurs élèves la diversité des schémas familiaux, la richesse que cette diversité apporte dans la société et de parler de tolérance.

Les enfants seront accompagnés par l'auteure/illustratrice Marie-Cécile Distinguin-Rabot, dont nous avons publié l'album Mille et une familles.

Quatre étapes structurent cette action :

  •  une formation en deux temps pour les enseignants avec l'auteure/illustratrice. L'objectif est d'expérimenter les techniques de cette dernière afin d'accompagner les élèves tout le long du projet.
  •  des ateliers d'illustration avec Marie-Cécile Distinguin-Rabot pour les enfants.
  •  des séances de jeux coopératifs et d'échange sur les droits de l'enfant mais aussi sur l'édition avec Catherine Dautry, animatrice départementale à l'OCCE44 et Elisabeth Chabot, chargée de projets à Grandir d'un Monde à l'Autre.
  •  une exposition dans chaque école autour du projet.
  •  la publication du livre réalisé par les élèves.

La formation et les ateliers d'illustration :

Transmettre un savoir-faire, des techniques, construire ensemble le projet, tels sont les objectifs des deux matinées de formation dont ont bénéficié les enseignants en décembre et en février. Ils ont testé les techniques proposés ensuite aux élèves et tous ensemble avec l'auteure et les deux coordinatrices construit chaque étape à venir. Des temps collectifs dynamiques, sources de partages intéressants. 

Les élèves ont, quant à eux, tous rencontré une fois Marie-Cécile qui leur a présenté son métier, ses publications, ses créations, ses techniques. Ils ont également démarré avec elle la création individuelle d'une planche représentant en noir et blanc, leur famille ou une famille imaginaire mise en scène dans une situation extraordinaire.

 

Les jeux coopératifs

Au coeur de ce projet, il y a la rencontre entre des élèves qui se connaissent peu ou pas du tout :  ceux, en situation de handicap, des classes spécialisées ULIS et les élèves de classes ordinaires.

Cette rencontre au travers d'une pratique artistique est, dans le cadre de ce projet, renforcée par la participation des enfants à des jeux coopératifs qui permettent une découverte mutuelle, des échanges autour de goûts communs, une acceptation des différences.

 

S'inscrire à la lettre d'infos

Pour la recevoir par courriel