23

Décembre
2012
Janvier
Février
2013

Rencontre avec... Laurie Cohen et Kristel Arzur

Au printemps prochain nous publierons un album sur les différences destiné aux enfants à partir de 3 ans. Nous avons le plaisir de vous présenter son auteur Laurie Cohen et son illustratrice Kristel Arzur.

 

Les Éditions d’un Monde à l’Autre : Bonjour Kristel, bonjour Laurie. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?


Kristel : Mes études se sont faites en deux temps : Hypokhâgne et Licence d’Histoire d’abord, à l’issue de laquelle j’ai fait une école de stylisme. Je suis alors devenue dessinatrice dans les Arts de la table, le textile pour bébé et les accessoires de mode pendant quelques années avant d’aborder l’illustration jeunesse. Je donne également depuis peu des cours de dessin et de peinture à des enfants.

Laurie : Bonjour, je suis née en 1988 dans le Val d’Oise. Très tôt la poésie a pris de l’importance dans ma vie et j’ai écrit des contes et poèmes durant une grande partie de ma jeunesse. C’est en 2011 que j’ai édité pour la première fois. Les Éditions Lire c’est partir ont publié mon album jeunesse « L’alphabet rigolo" qui a connu un vif succès et m’a ouvert des portes pour la suite.

EDMA : Laurie, écrivez-vous uniquement pour la jeunesse ? Quels sont les thèmes que vous aimez aborder dans vos histoires ?

Laurie : Non j’écris pour les ados et les adultes. J’écris des nouvelles, des scénarios et des romans...
Étrangement, j’oscille entre le fantastique et le récit purement ancré dans le réel. J’écris beaucoup sur la différence, le partage entre deux mondes, l’intolérance, l’injustice, la famille, etc. Des sujets de société forts qui me touchent. Et aussi l’écologie !

EDMA : Avez-vous déjà publié l’une et l’autre ? Kristel écrivez-vous également ? Laurie dessinez-vous également ?

Kristel : Non, La famille Bizarre est une première publication !
J’aime écrire effectivement mais mes textes ne sont qu’à l’état de brouillons pour le moment.

Laurie : Oui j’ai publié huit albums jeunesse chez divers éditeurs. Non je ne sais pas dessiner, mais, un jour, j’aimerais prendre des cours.

EDMA : Kristel, quel est votre univers artistique ? Quelles techniques d’illustration utilisez-vous ?

Kristel : Je recherche avant tout la simplicité du trait, la poésie, la légèreté avec une pointe d’humour. J’utilise le crayon papier et les papiers collés. Parfois les crayons de couleur pour un rendu plus sophistiqué. C’est selon le type de projet. Je réalise aussi des collages à accrocher dans la maison et des sculptures en carton.

 

EDMA : Quelles sont vos sources d’inspiration privilégiées dans l’élaboration de vos illustrations ?

Kristel : L’art et la pensée asiatiques me guident dans mes compositions que je souhaite assez graphiques sans me perdre dans les détails. Dire les choses en peu de traits, en peu de couleurs. Aller à l’essentiel.

EDMA : Au printemps, nous ferons paraître La famille Bizarre, qui parle de différences et du regard porté sur celles-ci. Pouvez-vous nous en parler ? Comment est née l’envie d’écrire cette histoire ?

Laurie : J’ai eu envie d’écrire cette histoire pour montrer que tout le monde est un peu bizarre pour autrui car ce qui fait peur c’est l’inconnu, tout en faisant rire les enfants avec des situations abracadabrantes ! J’ai été beaucoup rejetée, exclue durant le collège et une partie de lycée car j’étais différente des jeunes de mon âge.

EDMA : Comment s’est mise en place votre collaboration sur ce projet ?

Kristel : Laurie m’a contactée via mon blog*.
Elle m’a soumis le texte de « La famille Bizarre » qui m’a tout de suite plu. Drôle, avec des phrases simples mais très imagées, laissant la part belle à l’imagination et à un univers un peu « fou » !

Laurie : J’ai contacté Kristel après avoir vu ses illustrations en ligne. Un certain « Monsieur Schnock » avait retenu mon attention. J’aime les collages et les textures qu’elle utilise pour mettre en scène son monde, le côté déjanté et fort dans l’illustration. Elle m’a dit que mon texte était fait pour elle.

EDMA : Pensez-vous que la question des différences est suffisamment présente dans la littérature jeunesse ? Comment aimez-vous vous en emparer dans vos projets d’écriture et d’illustration ?

Kristel : Je ne m’étais jamais vraiment posé la question avant, mais je ne peux m’empêcher de penser aussitôt au petit « Marcellin Caillou » de Sempé ou à « La petite casserole d’Anatole » d’Isabelle Carrier... Deux petits « bijoux » sur la question des différences, traitées avec une poésie incroyable et de très jolies illustrations.

Laurie : Je pense qu’elle est assez présente mais je souhaiterais voir plus de prise de risque des éditeurs, tant au niveau texte qu’illustrations. J’aime créer des personnages différents pour qu’ils soient uniques et me rappellent ma propre histoire... Je pense aussi parfois à Tim Burton que j’aime beaucoup...

EDMA : Quelle est votre actualité à toutes les deux ? Quels sont vos projets autour de la littérature jeunesse ?

Kristel : Je travaille actuellement sur un nouveau projet d’illustration pour un roman jeunesse dont la publication est prévue fin 2013.

Laurie : Je vais bientôt faire mes premiers pas en tant que conteuse dans une école et j’ai de nombreux projets avec des illustrateurs et notamment Marjorie Béal que j’apprécie beaucoup. À terme, mon rêve est d’écrire des romans fantastiques pour les ados.

Propos recueillis par Élisabeth Chabot

* Kristel Arzur : lespetitscrayons.over-blog.com

S'inscrire à la lettre d'infos

Pour la recevoir par courriel